Visite d’Earth 300, le superyacht à 700 millions de dollars, petit bijou de design et de technologie

Cette impressionnante structure, nommée Earth 300, voguera sur les océans dès 2025 dans le cadre de missions scientifiques ultra-poussées. Elle accueillera à son bord d’éminents chercheurs, des étudiants mais aussi une poignée de VIP qui devront débourser une sacrée somme pour faire partie de ses expéditions dernière génération.

By Margaux Vanwetswinkel
June 17, 2021

ivan_salas_jefferson_and_ned-project_design_earth_300—the_300m-long_salt-powered_superyacht_known_as_a_strike-force_to_save_the_planet_with_launch_date_set_for_2025

Que faut-il attendre d’un yacht plus long que le Titanic et dont le prix s’élève à 700 millions de dollars ? Loin d’être un vaisseau tout droit sorti d’un fim de science-fiction, Earth 300 est l’œuvre de l’architecte naval Iván Salas Jefferson, fondateur d’Iddes Yacht, et pourrait bien voguer sur les océans dès 2025. À son bord, il ne sera question ni de riches vacanciers, ni de milliardaires en goguette, mais bien de scientifiques chevronnés, qui prendront le large pour travailler. En effet, Earth 300 est un immense laboratoire destiné à étudier le réchauffement climatique, fonctionnant à l’énergie nucléaire.

« Les océans sont en train de mourir », expliquait Salas Jefferson, dans un article paru dans le magazine Architectural Digest, « le moment est venu de redémarrer, reconnecter et rediriger le destin de notre planète. Les océans nous gardent en vie et gardent la planète en vie, et la mission d’Earth 300 est de les protéger et d’assurer leur santé pour les générations futures. »

Constitué d’équipements derniers-cri issus de différents domaines (intelligence artificielle, informatique quantique, robotique), ce superyacht comporte une gigantesque sphère, qui rappelle la Terre, où se déroulera le gros de l’activité de recherche à bord. Son héliport, son immense pont et ses vaisseaux d’exploration sous-marine devraient attirer la fine fleur de la communauté scientifique ; 160 d’entre eux pourront s’y installer, accompagnés de 165 membres d’équipage, en plus de pléthore d’étudiants et d’experts résidant sur place.

Histoire de faire profiter des installations ultra-technologiques et financer en partie le projet, 40 places VIP, vendues au prix de 3 millions de dollars chacune, complèteront l’offre. Quelques riches individus pourront ainsi s’inviter aux premières loges de cet incroyable laboratoire. Finies les croisières de luxe, l’heure est aux explorations scientifiques de luxe !

View on Vanity Fair